La Cour constitutionnelle de Équateur a annoncé mercredi 12 juin qu’elle approuvait le mariage « égalitaire ». Une décision qui fait jurisprudence dans un pays où la Constitution d’inspiration socialiste, en vigueur depuis 2008, établit le mariage comme l’union entre un homme et une femme. La CEE a précisé dans un communiqué que l’union entre deux personnes de même sexe avait été approuvée par cinq de ses neuf magistrats lors d’une audience à huis clos.

Les quatre juges qui s’y sont opposés ont considéré que pour reconnaître le mariage entre homosexuels il était d’abord nécessaire de le légaliser par des réformes constitutionnelles, selon les procédures prévues par les textes et par le biais de l’Assemblée nationale.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.