INGRID LA SIRÈNE :

  • Bonjour pouvez vous vous présenter pour les lecteurs de Gay Mag ?

Bonjour à tous les lecteurs de Gay Mag je suis heureuse de pouvoir aujourd’hui vous parler de ma passion pour l’univers des créatures sous-marines : Les sirènes ! Et oui nous existons, je m’appelle Ingrid Fabulet et suis une sirène Bretonne. Je suis nageuse et plongeuse loisir depuis mon plus jeune âge et suis maintenant une sirène depuis 2015. J’ai eu la chance de remporter la couronne de Miss France Sirène en 2016 après des épreuves aquatiques et aussi la couronne de Miss Sirène Internationale en Egypte la même année ! J’interviens aujourd’hui dans de nombreux événements pour faire connaitre mon univers féerique et sportif ! Je nage en aquariums à l’Aquashow dans le Finistère et aussi à l’aquarium de Guadeloupe pour des plongées pleines de magie pour les familles,être sirène ça se partage.

  • Qu’attendez vous du concours Mister Triton France ?

J’espère avant tout une belle journée autour de notre passion commune pour les êtres à écailles ! Convivialité, rencontre et sport. Je suis très heureuse de rencontrer les 10 garçons candidats, retrouver aussi des collègues acteurs de cet univers en Francecomme Ludo le Triton, le directeur du concours Mister Triton, l’équipe Paradis Sirène et les représentants des associations qui seront présents : Réseau Cétacé et Shark Mission France par exemple.

C’est un concours et à la fois un grand rassemblement qui permet de retrouver les amoureux de cet univers. C’est une communauté conviviale.

  • Qu’est ce qu’un bon triton, quelles sont ses qualités ?

C’est un vrai challenge d’élire le meilleur triton de France. Selon moi il doit porter un vrai amour pour l’univers marin, doit avoir de bonnes capacités sous l’eau en apnée et être un très bon modèle photo sous l’eau. Couplé à ces capacités, être un bon triton c’est aussi avoir une personnalité positive et bienveillante.

  • Y-a-t’il des personnalités connues dans le mermaiding que vous admirez que cela soit en France et à l’étranger ?

Comment ne pas penser à la célèbre Hannah Fraser des Etats Unis ou la jolie Claire, la sirène de l’aquarium de Paris, ces sirènes à succès sont une source de rêve pour moi. Mais j’aime aussi apprendre à connaitre l’univers de sirènes et tritons moins connusou débutants même, car ils arrivent avec leur fraîcheur et leur univers bien à eux. L’univers des sirènes est très créatif et chaque nageur y apporte sa personnalité et la découvrir est un plaisir : il y a des sirènes dans l’image princesse, d’autres dans l’image dragonnes des mers ou une multitude d’autres interprétations très originales et il y a autant de personnages sirènes que de personnalités !

  • Comment avez vous débuté ?

En tant que petite sirène Bretonne, j’ai toujours vécu près de l’eau, j’ai même habité sur un bateau. Avec un Papa plongeur et pêcheur en apnée, j’ai pu très tôt mettre la tête sous l’eau pour admirer les fonds marins. J’ai commencé à me transformer en sirène après avoir rencontré Ambre Saint Clare, une sirène Française qui se produisait dans le sud de la France. Je l’ai vue dans son costume de sirène et la magie a opéré sur moi aussi ! Je me suis procurée ma première nageoire réaliste et j’ai commencé par des séances photos sur la plage pour la beauté de la tenue. L’image m’a tellement collé à la peau que j’ai continué dans l’eau et là ça a été une révélation, c’est le sport que j’avais toujours rêvé pratiquer !

  • Quels sont vos prochains projets ?

Mes projets sont divers, à la fois sportifs et artistiques.

J’organise actuellement le concours Miss Mermaid France 2019 qui aura lieu en Bretagne le 27 et 28 Juillet cet été, qui est le concours féminin des sirènes de France.

Je souhaite aussi réaliser d’avantage de vidéos sous-marines artistiques en sirène, devenir meilleure apnéiste par le travail et l’entrainement et mon projet ultime est de rencontrer de grands cétacés sauvages … en sirène !

  • Comment voyez-vous le mermaiding évoluer par la suite ?

Le mermaiding commence déjà à se démocratiser et c’est une très bonne chose. Avec Mister Triton, nous montrons qu’il s’agit d’une activité mixte qui s’adapte aux femmes mais aussi aux hommes. J’aime que des hommes sirène soient mis en avant sur cet événement, c’est vraiment une grande première.

Concernant les spectacles, il y a souvent une sirène ou un triton en bassin, je pense que l’avenir de ces représentations est de faire apparaître plusieurs sirènes et tritons ensemble, comme aux Etats Unis où dans les pays où le mermaiding est déjà développé ! Un vrai show sous-marin en quelque sorte.

  • Avez vous d’autres passions ?

Oui je suis une grande sportive, j’aime le fitness, le crossfit et la danse. Je fais aussi partie d’une troupe itinérante de cabaret « Showbises the Musical » auprès d’artistes transformistes professionnels. Je m’exprime aussi sur mes jambes qui l’aurai cru !

Je suis une passionnée de voyages également, mais je ne pars jamais loin d’un océan. Ma nageoire permet de pouvoir profiter d’une façon unique de chaque voyage, photos, plongées et exploration des fonds en écailles.

  • Un dernier mot pour les lecteurs de Gay Mag ?

J’encourage tous les curieux et tous les lecteurs de Gay Mag à se rendre au concours de Mister Triton, l’occasion d’admirer de beaux tritons en nageoire et tout en élégance sur le défilé. Venez vous joindre à cet événement qui mixe sport, créativité et bonne humeur, je serai ravie de vous retrouver sur cette journée dédiée aux hommes sirène.

Ma dernière pensée pour vous : Croyez en vos rêves, réalisez les, ainsi vous nagerez dans le bonheur, comme un Mister Triton 😉


Yannick Chagnaud

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs de Gay-mag ?

Bonjour, je suis Yannick Chagnaud.
J’ai acquis une renommée dans le monde de la mode : Président Directeur Général Fondateur de la plus grande agence internationale de mannequins Afro qui s’appelle OCEAN GROOVE ( www.oceangroove.club ). L’agence est actuellement implantée dans 8 pays Afro et des projets sont en cours dans de nouveaux pays. Je suis aussi photographe de mode et réalisateur ( www.yannickchagnaud.com).
J’ai également une casquette d’auteur compositeur interprète sous le nom d’ALOANN ( www.aloann.com ). cette image de chanteur se développe tranquillement en Afrique où mon dernier titre est actuellement en rotation sur les radio et à la télévision.

  • Qu’attendez-vous du concours Mister Triton FRANCE ?

Ayant déjà organisé l’étape parisienne de Mister France, j’attends la même chose de Mister Triton FRANCE avec les nageoires en plus 😀
J’attends plusieurs choses de cette élection : une belle journée de spectacle et de rencontres avec les partenaires, la découvertes de chaque candidat au travers des différentes étapes de cette journée, une médiatisation efficace du message écologique pour la préservation de la faune et de la flore aquatique que représente cette élection.
Et bien entendu l’élection du triton qui sera le plus apte à honorer l’activité de mermaiding en France en partageant par l’image et les interview les messages souhaités par cette élection durant 1 ans

  • Qu’est-ce qu’un bon Triton, quels sont ses qualités ?

Un bon triton est un homme qui réussit à me faire oublier quelques instants qu’il est 100% humain. Un bon triton est celui qui me permet de croire en son monde imaginaire par la grâce des mouvements qu’il réalise sous l’eau.

  • Y-a-t’il des personnalités connues dans le milieu du Mermaiding que vous admirez que cela soit en France ou à l’étranger ?

Je suis un fan inconditionnel de Ludo le Triton, car sa passion pour le mermaiding m’a permis de réflichir au delà de l’activité sportive sur la fragilité du monde marin aujourd’hui.
C’est d’ailleurs pour lui et son combat que j’accepte avec plaisir d’être l’un des membres du jury.

  • Comment avez-vous débuté ?

Je ne pratique pas personnellement le mermaiding. Mais je j’y suis très sensible car j’aime l’eau et j’ai pratiqué la natation en club durant plusieurs années.
Quels sont vos prochains projets ?

Je n’ai pas de projet précis en tête en lien avec le mermaiding, mais je compte bien faire participer les sirènes et les tritons qui le souhaitent au prochain événement de mode ou de musique que j’organiserai.

  • Comment voyez-vous le Mermaiding évoluer par la suite ?

Le Mermaiding a de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Les pays qui ne connaissent pas l’activité vont petit à petit s’y intéresser.
Avec l’activité grandissante du Mermaiding à travers le monde, le message qu’elle véhicule pour l’écologie aura de plus en plus de poids.
Dans le monde actuel qui est de plus en plus brutal, la féérie et la sérénité du Mermaiding trouvera une place plus grande encore, car nous avons tous besoin de sérénité pour vivre heureux..

  • Avez-vous d’autres passions ?

J’aime tout ce qui est créatif ( photo, cinéma, musique, graphisme, développement de nouveau projets… )
Je suis également passionné la culture des peuples et plus particulièrement par l’Afrique.
Je trouve qu’ils ont su garder ce qu’on a perdu en Europe et aux Etats-Unis : un rapport simple avec la terre et des rêves.
J’adore ce que le continent africain me fait découvrir chaque jour. Il y a énormément de personnes extraordinaires et talentueuses.
L’Afrique évoluera bientôt comme la Chine. Un continent que les gens connaissent peu et qui sera économiquement sur le devant de la scène mondiale. C’est une certitude que j’ai, croyez-moi.

  • Un dernier mot pour les lecteurs de Gay-mag ?

Mes chers amis lecteurs de Gay-mag, n’hésitez pas à me contacter pour vos shootings photo professionnels et vos réalisations de vidéos.
Et si vous êtes Afro, que vous êtes mannequin ou avez des rêves de mannequinat, contactez-moi également 🙂


OCÉANE la sirène

 

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs de Gay-mag ?

Bonjour, je m’appelle Océane et je suis la fondatrice de la société Paradis Sirène. Nous vendons des queues de Sirène de qualité de la marque n.1 au monde dans le mermaiding. Nous proposons également des cours découvertes de la nage de Sirène

  • Qu’attendez-vous du concours Mister Triton FRANCE ?

Faire découvrir cet univers à tous dans un 1er temps et ouvrir d’avantage le monde du mermaiding aux hommes encore peux nombreux malgré une grande attirance. J’espère aussi faire tomber certains clichés et montrer que derrière les paillettes c’est un véritable sport!!

  • Qu’est-ce qu’un bon Triton, quels sont ses qualités ?

Il faut pour moi un parfait équilibre entre l’élégance et la force. Avec un petit brin de folie. Je souhaite un mister triton avec son propre style.

  • Y-a-t’il des personnalités connues dans le milieu du Mermaiding que vous admirez que cela soit en France ou à l’étranger ?

Il y a en beaucoup, un petit faible pour Hannah Fraser, le top du top à mon sens. Élégante et militante pour l’écologie.

Mais j’admire surtout les gens lambda, la mère de famille qui n’a pas peur du regarder et qui ose et réalise son rêve, sans se prendre au sérieux.

  • Comment avez-vous débuté ?

J’ai toujours aimé le monde des sirènes mais c’est lors d’un sejour en Floride que j’ai vraiment découvert ce mermaiding.

  • Quels sont vos prochains projets ?

Continuer de faire découvrir cette discipline. Je met également un point d’honneur à informer les gens sur cette nouvelle activité magique et sportive.

  • Comment voyez-vous le Mermaiding évoluer par la suite  ?

J’espère que les gens ne s’arrêteront pas au côté fifille princesse et que le mermaiding deviendra tout comme n’importe quelle discipline un Vrai sport!

  • Avez-vous d’autres passions ?

La danse

  • Un dernier mot pour les lecteurs de Gay-mag ?

Venez nombreux nous rencontrer le 30 juin. Dans une ambiance conviviale, un événement idéal pour un 1er pas dans cet univers.


Emmanuel Correa

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs de Gay-mag ?

Bonjour à tous les lecteurs, je suis Emmanuel et j’ai 42 ans. Dans la vie de tous les jours, je suis mainteneur en info industrielle et automatisme dans le secteur de la distribution de l’énergie. A côté de cela je m’adonne à beaucoup d’activités  aquatiques dont plusieurs où je suis devenu moniteur fédéral. J’ai eu la chance de rejoindre toute l’équipe de « Mister Triton France » et de faire partie des membres du Jury.

  • Qu’attendez-vous du concours Mister Triton FRANCE ?

Ce concours est une première  en France, j’attends de pouvoir tirer le meilleur des candidats, les faire se dépasser, notamment sur l’épreuve d’apnée dont j’observerai de près leur aisance, technique, capacité.

  • Qu’est-ce qu’un bon Triton, quels sont ses qualités ?

Un bon triton se doit d’être quelqu’un proche des mers et des océans. Il se doit respectueux de cet environment. Il doit faire preuve d’aisance et d’une belle aquacité dans le milieu marin. Maitriser  parfaitement sa nageoire … Et être humble, car nous ne sommes qu’une goutte dans l’océan …

  • Y-a-t’il des personnalités connues dans le milieu du Mermaiding que vous admirez que cela soit en France ou à l’étranger ?

J’admire toutes les sirènes et tritons  quels qu’ils soient ! Je trouve magnifique qu’ils vivent leurs rêvent et n’hésitent pas à franchir le pas et à se mettre à l’eau. Aussi bien en piscine, qu’en milieu naturel ou sur une plage !

Alors allez-y foncez ! Vivez votre passion !!!

Mais attention, je rappelle que l’apnée ne se pratique JAMAIS seul.

  • Comment avez-vous débuté ?

 

Ou là !!! Je ne m’en souviens plus tellement c’est vieux (oui j’ai 42 ans) … Je ne suis pas né avec des palmes, mais elles ont dû m’être greffées peu de temps après …
Sérieusement, j’ai eu mon premier masque + palmes à environ 3 ans. Je me souviens avoir fait mon 1er baptême de plongée à 6 ans, passer mon nv1 à 11ans ½ et m’inscrire à mon premier club à cet âge-là. A ce moment déjà beaucoup d’apnée mais aussi de la plongée bouteille.  C’est vers 20 ans que je me suis éloigné de la plongée pour le tourner exclusivement vers l’apnée. Le freediving est un sentiment de liberté sans pareil. Puis au fil du temps, j’ai passé les diplômes d’encadrants et je me suis occupé de groupes d’apneïstes en piscine, fosse, et mer … Je fais également régulièrement parti des jurys lors des passages de moniteurs/initiateurs  d’apnée ou de Tsc.
Ensuite  est venue la découverte du mermaiding, et les entrainements aux côtés des sirènes/tritons  conjointement avec l’école  « Paradis Sirène » et Océane, Ingrid, Lexie et bien sûr, Ludo.
  • Quels sont vos prochains projets ?

J’ai toujours pleins de projets ! Le prochain est une sortie en mer dans quelques jours au large de Quibron. Mais des projets, j’en ai toujours une multitude en tête …

  • Comment voyez-vous le Mermaiding évoluer par la suite ?

Je vois cela comme une discipline qui va exploser dans les prochaines années ! Le mermaiding sucite de plus en plus d’intérêt/curiosités !!! Il est de plus en plus médiatisé aussi.

Des démonstrations/initiations se développent  un peu partout en France.

Paradis Sirène a créé la première école de sirènes/triton l’an passé et ce fût un gros succès.

Toutes les briques sont réunies pour que l’activité se développe à vitesse grand V, avec le soutien évident de la FFESSM et sa commission Apnée.

  • Avez-vous d’autres passions ?

En plus de la pratique de l’apnée, je fais beaucoup d’autres sports aquatiques. Notamment le Tir sur Cible Subaquatique (En pisicne, ce n’est pas de la pêche) dont je suis toujours compétiteur depuis de nombreuses années. J’y ai été 3 fois champion de France (et aussi plusieurs fois vice-champion) sur l’épreuve du Relai.

L’hiver je suis aussi très souvent à la montagne, ou je fais des compétitions de ski (géant et slalom) sur des évènements  inter-entreprises.  Je suis nettement  moins bon que dans l’eau, mais pas grave, je m’amuse !!!

  • Un dernier mot pour les lecteurs de Gay-mag ?

Venez nous rejoindre sous l’eau, vous verrez, c’est magique !

Ca gomme toute fatigue, tous les tracas du quotidien, etc … On repart toujours avec le sourire et un sentiment de zenitude …


Ludo le Triton

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour les lecteurs de Gay-mag ?

Bonjour, je suis Ludo le Triton. Je fais partager  ici ma passion des sirènes et du monde marin. Je suis plongeur à titre de loisirs.

J’ai commencé il y a 4 ans et demi le Mermaiding ( l’art de nager en costume de sirène ). Aujourd’hui,  j’ouvre en exclusivité avec l’organisation Paradis Sirène, le tout premier concours Mister Triton FRANCE 2019.

 

  • Qu’attendez-vous du concours Mister Triton FRANCE ?

J’attend que les garçons puissent se surpasser. Tant sur l’aspect sportif avec un minimum d’un 25 mètres en apnée à réaliser, un shooting photo subaquatique. Et tant sur l’aspect mannequinat avec ses deux défilés. La chose ne sera pas facile devant le public. J’attends, un bel évènement rassembleur, et fédérateur autour de cette belle passion qu’est le Mermaiding.

  • Qu’est-ce qu’un bon Triton, quels sont ses qualités ?

A mon sens, un bon Triton rassemble plusieurs qualités : c’est une personne qui a une véritable sensibilité pour la défense de la faune et la flore aquatique. C’est une personne créative, sportive, qui n’a pas besoin de faire de l’excellence dans d’inombrables records d’apnée, mais qui se bat tous les jours pour être une meilleure personne qu’elle ne l’était hier.

Un bon triton va à la rencontre de l’autre. Pour moi, un « bon triton » c’est du charisme et surtout dans le mentale.

  • Y-a-t’il des personnalités connues dans le milieu du Mermaiding que vous admirez que cela soit en France ou à l’étranger.

Bien sûre, je suis un grand fan de Mermaid Mélissa ( sirène americaine) et Mermaid Hannah Fraser (sirène australienne) qui m’ont tellement fait fantasmer avec leurs vidéos incroyables depuis les débuts.

En France, il y a quelques sirènes dont je suis incroyablement admiratif, je parle de Claire la sirène,  Lexie, et Ingrid mon acolyte.

  • Comment avez-vous débuté ?

J’ai commencé avec une nageoire silicone par Ancéos. Sans connaître l’apnée et petit nageur que je suis, j’ai appris directement sur le terrain, à savoir onduler, et les techniques d’apnée. Lors de mon tout premier voyage en Suisse, Cindy Mermaid m’a initié à l’apnée. Par la suite, je me suis offert mon tout premier stage d’apnée dans le Sud de la France. Puis je me suis inscris dans club de plongée.

  • Quels sont vos prochains projets ?

 

Pour les projets direct, il y a la mer en XXL à Nantes dans quelques jours, puis le concours féminin Miss Mermaid France 2019 en Bretagne.
Après je m’offre un vrai repos bien mérité avant de reprendre le travail sur Mister Triton FRANCE 2020.
Sur du long terme, j’aimerai énormément faire des shows en aquariums. Je pense qu’il est grand de découvrir des tritons en aquarium.
  • Comment voyez-vous le Mermaiding évoluer par la suite  ?

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !! Ceux qui osent bouger, démarcher. Je vois le Mermaiding exploser. Je constate sur les réseaux sociaux, notamment sur instagram, qu’il y a déjà une toute nouvelle génération de Triton qui pourrait potentiellement s’inscrire à Mister Triton FRANCE l’année prochaine.

J’adorerai réellement voir se démocratiser les sirènes et tritons en aquariums. Cela reste encore beaucoup trop rare. Il y a aussi pas mal de petite rencontre Mermaiding à travers la France entre passionnés.

Mais ce que je regrette c’est l’absence de convention officielle en France.

  • Avez-vous d’autres passions ?

J’aime beaucoup le dessin, malheureusement je ne dessine plus.  Je crois même avoir perdu le « coup de main ». Je suis un passionné de cinéma, lorsque je vois un film, je ne peux m’empêcher de faire une analyse critique. C’est mon côté cinéphile. J’adore la cuisine,  faire de bon plats traditionnel. J’aime le partage et la convivialité.

  • Un dernier mot pour les lecteurs de Gay-mag ?

Et bien vivement le 30 juin prochain. N’hésitez pas à venir découvrir nos sirènes et tritons. Soutenez les différents  garçons qui se présentent au titre de 1er Mister Triton FRANCE 2019.

Ma mission est de faire découvrir et faire en sorte que le Mermaiding auprès des garçons puisse se démocratiser.

A très vite pour de prochaine aventures aquatique !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.