215 total views

Aujourd’hui l’affaire des tags des croix gammées sur des vitrines d’établissements gay Parisien en juillet dernier a avancé.

Les quatre jeunes délinquants ont été interpellés et placés en garde à vue pendant 24 heure.

Le commissariat de Paris centre à informé le SNEG & CO que la jeune femme de 19 ans a été condamnée à deux jours de stage au mémorial de la Shoah, tandis que les trois autres mineurs de 16 ans comparaîtront isolément devant le Tribunal de Justice de leurs lieux de résidence respectifs (Paris, Meaux, Bobigny) entre décembre 2020 et janvier 2021.

A cela le SNEG & Co a confirmé sa plainte.

Laisser un commentaire