312 total views

Une bonne nouvelle vient de tomber, Anne Hidalgo l’avait promis durant la campagne des municipales : en cas de victoire, elle comptait bien prolonger le « coup de foudre entre Paris et les LGBTQI », selon les termes prononcés juste avant le premier tour.

Des subventions de 382 650 euros vont être attribuées à vingt-cinq associations LGBT, comme le Centre LGBT Paris-Ile-de-France, l’Inter-LGBT, qui organise la « marche des fiertés », Le Refuge, ou encore SOS Homophobie.

« Nous doublons notre soutien financier, qui va passer d’environ 200 000 euros à 400 000 euros par an » Annonce Jean-Luc Romero-Michel adjoint d’Anne Hidalgo.

« Il fallait envoyer un signe fort, pour rattraper le retard, explique le nouvel élu de Paris. A l’époque de la droite, il n’y avait pas un centime pour les associations LGBT. Les premières actions, les premières subventions sont arrivées avec Bertrand Delanoë, à partir de 2001, et Anne Hidalgo a amplifié le mouvement. »

A présent, Jean-Luc Romero-Michel entend aller plus loin encore. « Paris n’est pas la ville qui donne le plus d’argent aux associations de ce type, loin de là », argumente-t-il.

Laisser un commentaire