191 total views

La journée de Thanksgiving la plus étrange jamais vue dû au coronavirus. À New York, même sans les gens blottis derrière les barrières routières traditionnelles, le défilé légendaire a eu lieu en direct à la télévision, le Lesbian & Gay Big Apple Corps devenant officiellement le premier groupe ouvertement LGBTQ + à se produire.

Un groupe célèbre parce qu’il est né en 1979, 10 ans après les émeutes de Stonewall. La directrice artistique Marita Begley a célébré à juste titre l’événement: 

«Il y a des familles là-bas, en Amérique centrale et à travers le pays, qui verront cela pour la première fois, et tout cela donnera de l’espoir aux jeunes qui remettent en question le leur sexualité, leur sexe. « 

En raison de la pandémie en cours, les organisateurs du défilé ont décidé de ne pas laisser des groupes ne venant pas de New Yorks de descendre dans la rue, donnant ainsi de plus grandes opportunités aux talents locaux tels que LGBAC. Ils ont eu cette opportunité après de nombreuse demande refuser qui aurait peu leur laisser un goût amère.

Avec seulement six répétitions derrière eux, les Lesbian and Gay Big Apple Corps ont interprété Dancing Queen d’ABBA, leur spectacle est devenu viral sur les réseaux sociaux. Joe Avena , l’un des membres fondateurs du groupe, a déclaré: 

« Les gens verront que nous faisons partie d’eux, de leur vie et de ce qu’ils aiment. »

Laisser un commentaire