Publié le

Vidéo : « nous sommes tous un peu gay »

Le chanteur Harry Styles soutient fermement la communauté LGBT. Il a régulièrement un drapeau arc-en-ciel accroché à son pied de micro, et récemment il a même aidé une fan à faire son coming-out. Récemment, lors de son concert à San Jose, il a répondu à un fan qui lui disait qu’il l’aimait : « je t’aime aussi. Je veux dire, on est tous un petit peu gay, n’est-ce pas ? », comme le relaye Metro.

Voilà qui devrait raviver les rumeurs sur sa bisexualité, qui avaient été lancées par sa chanson Medicine, considérée par beaucoup comme un hymne à la bisexualité.

Pour la bonne cause

Harry Styles a aussi récemment donné une paire de bottes Gucci pour une vente de charité au profit d’une association LGBT.

Publié le

Actualité : #Somostodosprior

BRÉSIL – São Paulo
Après avoir été critiqué et insulté pour avoir embrassé son copain dans le métro, un gendarme de São Paulo suscite une vaste mobilisation de ses collègues LGBT dans les services de sécurité du pays.
#Somostodosprior (Nous sommes tous Prior).
La mobilisation s’organise dans les différents corps de sécurité brésiliens après la mésaventure survenue à un membre de la Police militaire de São Paulo. Leandro Prior, un gendarme de 27 ans, est victime d’insultes et de menaces de mort depuis qu’une vidéo privée où on le voit en uniforme embrasser un homme dans un métro de la ville a fuité sur les réseaux sociaux.
Certains des messages de haine émanent de collègues du jeune gendarme. «Il déshonore ma corporation. Il mérite la mort par lapidation. Saloperie de pédé!» écrivait l’un d’eux, membre des commandos de la police militaire, sur Facebook, fin juin (il a entre-temps démenti être l’auteur du post, affirmant que son compte avait été «hacké»). Le gouverneur de São Paulo, Márcio França, s’est mêlé de l’affaire, reprochant au soldat Prior d’avoir «manqué de respect» à l’uniforme: «Je ne vois pas le sens de porter son arme et son uniforme, et en même temps faire des gestes d’amour en public, que ce soit avec un homme ou une femme.»

Publié le

Jeux Vidéo : The Last of Us Part 2

Lundi, Sony a ouvert l’E3 en fanfare avec une splendide bande annonce de The Last of Us part II, la suite de son jeu à succès pour PlayStation. Les Gamers pourront retrouver leurs héroïne Ellie qui aura grandi et son attirance pour les femmes sera confirmée. Même si c’est la première fois que cela est clairement annoncé, d’autre titres de l’univers du jeux vidéo ont déjà mis en scène des personnages homosexuelle, comme Mass Effect et Overwatch.

 

Mass Effect

Publié le

Cinéma : Anita Bryant

L’écrivain de Star Wars, Lawrence Kasdan, prépare un film autobiographique sur Anita Jane Bryant, une chanteuse de pop très connue pour avoir mené une campagne à Miami dans le milieu des années 1970 pour abroger une ordonnance locale interdisant toute discrimination basée sur des critères de préférences sexuelles.

Selon Hollywood Reporter, Kasdan s’est engagé à écrire et à diriger le film pour Amazon Studios et le producteur du film sur les LGBT oscarisé Milk Bruce Cohen serait impliqué.

Anita Bryant, aujourd’hui âgée de 78 ans, vit en Oklahoma et dirige le groupe fondamentaliste Anita Bryant Ministries International. On ne sait pas si elle a donné son approbation au film et si elle va y être impliquée.

Publié le

Série : Nouveau Reboot pour Queer Eye

Retrouvez le reboot de Queer Eye sur Netflix le 15 juin. Voici déjà 15 ans que la série a obtenu le prix Emmy. Les admirateurs retrouveront, Antoni Porowski, Bobby Berk, Karamo Brown, Jonathan Van Ness et Tan France. Netflix a déclaré: « Ces séries sont révélatrices de ce que nous essayons d’accomplir pour le Netflix: en collaboration avec des producteurs de classe mondiale pour créer les meilleurs shows non programmés à la télévision. Ces séries ont élevés le genre avec des prises innovantes sur des formats familiers. Ils ont présenté des histoires immersives et nuancées. Ils suscitaient tant des émotions chez les spectateurs, des larmes de rire aux larmes de joie – et c’est juste le Queer Eye ».

Publié le

Cinéma : « Plaire, aimer et courir vite »

Vincent Lacoste raconte les scènes de sexe de « Plaire, aimer et courir vite », l’acteur principal et coup de coeur inattendu du superbe film de Christophe Honoré, s’épanche sur les scènes de sexe et ce rôle à contre-emploi.

S’il avait été un début d’objet de désir pour Virginie Efira et la réalisatrice Justine Triet dans le très réussi Victoria, Vincent Lacoste crève définitivement l’écran dans un rôle aux antipodes de ce à quoi le jeune acteur nous a habitués jusqu’ici. Elle est loin la révélation de Riad Sattouf dans Les Beaux Gosses, une comédie à succès dans laquelle le jeune garçon se posait en ado un peu moche et benêt, dans les balbutiements de sa sexualité. Dans Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré, il incarne aussi un jeune homme qui se cherche. Mais il est beau, notamment lorsque la caméra le suit dans ses ébats sexuels avec Pierre Deladonchamps.

« Je n’ai pas vraiment eu peur quand j’ai lu le scénario. C’est plutôt ensuite que je me suis demandé comment j’allais faire pour jouer ça. D’autant qu’il était encore plus sexuel dans le film, avoue l’intéressé dans une interview aux Inrockuptibles. Il y avait des choses assez crues, des indications comme ‘ils font un plan à trois’. »

« Mais j’avais envie de tester de nouvelles choses, poursuit l’acteur. Et Honoré a toujours été hyper respectueux et attentif vis-à-vis de notre corps. Il mimait les scènes de sexe, il ne nous balançait pas juste, ‘Bon bah là, vous vous foutez à poil et vous baisez’. » Ne vous attendez pas à voir une polémique à La Vie d’Adèle avec deux acteurs masculins qui auraient été humiliés, ressurgir. « Une scène de sexe n’est qu’une expression amoureuse comme une autre, affirme de son côté Christophe Honoré dans Paris Match. Il faut éviter d’être dans la performance. » À Vincent Lacoste de confirmer : « Concernant les scènes de sexe, grâce à Pierre, c’était assez joyeux. J’étais un peu stressé par ça, assez intimidé même et il m’a mis très à l’aise. Mine de rien, je n’avais jamais embrassé un garçon avant.« 

« Par rapport à mes rôles précédents, j’ai l’impression que je devais faire un chemin plus grand vers le personnage. Il est peut-être celui qui est le moins proche de moi, estime Vincent Lacoste. En plus de son orientation sexuelle, il a très confiance en lui, il est très conquérant, très sexuel. C’est nouveau pour moi de me voir filmer de cette manière. » Si l’acteur de 24 ans ne semblait pas être une évidence, de part son parcours, il était totalement légitime pour Christophe Honoré. « Je ne voulais pas d’un jeune acteur au look de minet. Vincent a une séduction différente, hors des codes gay« , assure le cinéaste.

Interview à retrouver dans Les Inrockuptibles, en kiosques depuis le 7 mai 2018.

Publié le

People : Adam Rippon aimerait danser avec un homme.

Le patineur artistique olympique qui figure actuellement à l’émission « Dancing whith the Star édition Athlétes » avec comme partenaire la danseuse professionnelle Jenna Johnson, a confirmé qu’il aimait travailler avec elle et la félicitait en tant que partenaire et entraîneuse.

Mais malgrés cela, il pense que cela serait « incroyable et génial, si l’émission de télévision permettait aussi aux couples de même sexe de danser ensemble » avant d’ajouter « J’ai en fait un peu dansé avec Val (Chmerkovskiy, un danseur du show). Maintenant que j’ai les compétences, je vais littéralement danser avec n’importe qui et sur n’importe quoi! »

Val et Adam

Rippon a déclaré, « qu’il était plus facile pour lui de danser avec un homme, non pas parce qu’il était homosexuel mais parce qu’il n’était pas un danseur professionnel, et qu’il était plus facile pour lui d’être conduit que de diriger. Et que Jenna, (sa partenaire de danse féminine), aurait été forcé de prétendre qu’il était un leader, bien qu’il comptait totalement sur elle. Mais qu’avec Val, il pouvait se détendre et le suivre sans simuler. »