313 total views

Un huis clos entre amis homosexuels, c’est le pitch de « The Boys in the Band », nouveau film diffusé sur Netflix. Adaptée d’une pièce de théâtre sortie en 1968, cette fiction fait date dans la représentation de la communauté LGBT+.

1968. Être homosexuel à New York est illégal et l’homophobie est omniprésente. Se réunir, faire la fête, parler de son homosexualité, l’inclure dans des films, rien de tout ça n’est facile. 

Mart Crowley, jeune scénariste homosexuel dépressif, décide d’écrire une pièce en s’inspirant de sa vie et de celles de ses amis. The Boys in the Band est née. 

“Ce fut la première pièce qui traitait du mode de vie des gays, et elle était à la fois extrêmement drôle et émouvante. Elle resta gravée à jamais dans la mémoire de ceux qui la virent.” _William Friedkin_.

The Boys in the Band reste un tournant.  La pièce, puis le film, ont directement inspiré la manière de raconter les histoires d’hommes gays comme dans Making Love d’Arthur Hiller sorti en 1982, Mala Noche (1986) et My Own Private Idaho (1991) de Gus Van Sant et plus tard Le Secret de Brokeback Moutain (2006) d’Ang Lee.

Laisser un commentaire