365 total views

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1erdécembre, Santé publique France lance une campagne pour lutter contre les discriminations liées à la séropositivité au VIH : « Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre ». Malgré l’accumulation des preuves scientifiques en faveur de l’effet préventif du traitement (TasP), les personnes séropositives font encore trop souvent l’objet de discriminations en raison de leur statut sérologique. Ces discriminations s’expliquent, en grande partie, par le fait que le TasP est méconnu.
Elles sont aussi un frein au dépistage dont l’activité a été impactée cette année par la pandémie de COVID19. Il est essentiel de rappeler l’importance du dépistage pour réduire le délai entre infection et diagnostic et permettre aux personnes d’accéder au plus tôt aux traitements qui permettent de vivre, tout simplement.

Communiqué de presse de Santé Publique France du 1er décembre 2020 :

Laisser un commentaire